Good Futur

Incuber des entreprises innovantes dans l'alimentation saine et durable

Ma Photo

Abonnez vous à ma newsletter

« Mes voeux paradoxaux- comment rater ce qui compte? | Accueil | Témoignages de clients des ateliers »

Commentaires

Dans mes carrières précédentes d'avocate dans la Silicon Valley et directrice générale d'un cabinet de capital risque Américain, j'avais un track record exemplaire. J'étais connue en tant qu' Evangeliste et tout coulait de source avec facilité.

Du coup j'ai monté ma société de coaching pour mettre mon expérience au profit d'entrepreneurs et dirigeants de sociétés high tech. J'ai vite compris la différence entre être salariée et être à son compte: la vente.

Et je me suis retrouvée coincée. Les premiers clients sont venus par le bouche à oreille mais je n'arrivais pas a faire croître mon cabinet au delà de cette premiere phase. J'étais mon propre frein.

J'ai donc fait appel a Laurent Edel qui en une session m'a aidé. Laurent m'a fait toucher du doigt qu'il n'y a aucune difference entre le networking, qui me fait plaisir, et la vente qui me refroidissait. Il m'a fait comprendre que mon problème n'était pas que je n'aimais pas la vente, mais que je pensais que ne pas aimer la vente est un problème! Le bonus avec Laurent c'est que l'on rit beaucoup!

Maintenant c'est avec enthousiasme que je me vends et depuis la séance avec Laurent, mon chiffre d'affaire a été multiplié par 5...et ce n'est que le début! J'ai des objectifs très aggressifs et je suis partie pour les atteindre.

J'ai contacté Laurent pour qu'il m'aide à traverser une période qui s'annonçait difficile dans le cadre d'une nouvelle prise de fonction au sein de ma société.

Il m'a d'abord permis de prendre du recul. Un médecin a besoin d'ausculter son patient avant de prescrire les bons médicaments. Je devais donc prendre le temps d'examiner la situation avant de pouvoir proposer des solutions.

Il m'a également aidée à essayer de clarifier au maximum ce qu'on attendait de moi, les objectifs et surtout les moyens donnés pour les atteindre. Le flou autour de mon poste me déstabilisait.

Et puis il y a eu un constat d'échec mais que les séances m'ont permis de dédramatiser. Difficile dans les conditions données de mieux faire : des objectifs fluctuants, des moyens quasi inexistants, peu ou pas d'appui du management.

Les rencontres avec Laurent m'ont par ailleurs permis de poser mes pensées - de "professionnaliser" mon approche des choses - de déculpabiliser également. Il arrive que ca ne fonctionne pas, sans que toute la responsabilité nous en incombe.

J'ai pris depuis la décision de partir de cette société et passe actuellement des entretiens.

Laurent, j'ai beaucoup appris et je vous en remercie. Merci également pour la chaleur des discussions et le rire, qui rend à certaines situations tout leur comique.

Témoignages de participants à l'atelier nouveaux business du 15 janvier 2010:

* J’ai découvert une trousse à outils, avec les clés que je venais chercher et d’autres que je n’imaginais même pas. Isabelle K

* Avant, je sortais de ce type de formations avec des tas de choses compliquées à faire que je n’arrivais pas à faire. Je repars de l’atelier avec des clés faciles à utiliser, pratiques et utiles. Catherine L

* J’ai trouvé l’énergie d’avancer en douceur. Cédric P

Je voulais vous dire merci pour l'article "Incapable de prospecter" qui m'a débloquée aussi. Moi j'hésite toujours à déranger les gens, mais j'oublie que j'ai en face de moi des adultes libres de choisir d'engager le dialogue ou non.


Chloé Mariën

Participants à l'atelier NOUVEAUX BUSINESS (encore en poste, ils souhaitent rester discrets par rapport à leurs employeurs):

Votre atelier a joué un vrai rôle d'accélérateur et de catalyseur pour faire avancer mon projet très concrètement. J'y réfléchis encore un peu chaque jour. Le saut dans le vide me paraît moins impressionnant. Vous disiez : "partir pour de bonnes raisons". Il y a deux ans, j'aurais pu partir avec le même projet pour fuir un climat insupportable. J'ai travaillé sur une rupture constructive (celle qui consiste à sortir du cercle vicieux très bien décrit dans l'atelier). En plus des clés que cet atelier m'a données, j'ai analysé et compris des choses pragmatiques sur mes actions et mes réactions.
Isabelle S

J'ai trouvé votre formation très dynamisante. J’ai apprécié la fluidité de la communication entre les participants ; votre manière de démystifier la création d'entreprise. Votre regard sur et nos comportements et nos pensées m'ont aidée à prendre du recul. Pour l’anecdote, une manifestation pour les auto-entrepreneurs, quelques jours après votre formation, m’a complètement démoralisée.
Céline B

Je m'étais inscrite à l’atelier pour faire face à la peur que je ressentais de me lancer. Le simple fait de répondre au questionnaire de préparation, m'avait déjà permis de la dépasser. L'atelier a été un moment très agréable, bienveillant, et j'ai réalisé au contact du groupe que j'étais arrivée à la fin de la période de lancement de projet. Votre boite à outils est intemporelle et multi-usage.
Catherine Le B

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.